La tachycardie à QRS large est une TJ avec BBG auto-entretenu. La disparition de l’aberration de conduction est immédiatement suivie de l’arret de cette TJ sans modification des espaces RR. L’activité auriculaire est par contre anticipée après le QRS affiné. Le BBG était donc ralentisseur signant l’utilisation d’une voie accessoire gauche en rétrograde . L’ allongement du circuit ventriculaire lié au bloc de branche homo-latéral permettait au noeud AV de sortir de sa période réfractaire avant le retour de l’influx et de rendre le circuit fonctionnel. Sa disparition arrête la tachycardie par bloc nodal et ne permet pas sa poursuite avec des QRS fins et un cycle plus court.