rythme sinusal, PR long, BBDt incomplet axe G, luciani-wenckebach

La compression carotidienne ralentit le rythme sinusal et paradoxalement au lieu de majorer le trouble conductif permet un raccrochage en 1/1. Ceci implique un siège infra-hisien, un bloc nodal aurait été aggravé alors que du fait du ralentissement de fréquence les branches du His peuvent sortir de leur période réfractaire et reconduire .

L’enregistrement hisien confirme que pendant la période de Wenchebach, l’espace HV s’allonge avant avant l’onde L’onde P bloquée en aval du His, vraisemblablement dans l’hémibranche postérieure gauche puisqu’il existait déjà un BBD et un HBAG.