alternance d’un BBG et d’un BBDt lors d’une tachycardie à relation AV 1/1 à l’occasion d’une extra-systole ventriculaire imposée avec accélération de la fréquence .

l’extra-systole entraine une capture anticipée de l’oreillette avec QRS suivant fin.

l’espace VA (dérivation OD) est plus long sur les QRS avec retard G

il s’agit donc d’une tachycardie jonctionnelle orthodromique avec BBG ralentisseur signant l’utilisation rétrograde d’un faisceau de kent en rétrograde

le BBG auto-entretenu disparait avec l’allongement du cycle post-extrasystolique et le BBDt apparait sur la séquence diastole longue diastole courte puis est à son tour auto-entretenu

la bonne conduction nodale chez les enfants et l’adaptation plus rapide à la fréquence du NAV par rapport aux branches favorisent chez eux l’apparition des troubles conductifs fonctionnels pertachycardiques