Le sinus coronaire est la partie terminale du principal système veineux du cœur qui se situe à la face postérieure du sillon atrio-ventriculaire gauche.

Initialement canulé pour mesurer le débit sanguin coronaire il a perdu cette indication pour devenir en rythmologie, une voie incontournable dans l’exploration  et l’ablation des arythmies nodales et par faisceau accessoire gauche, ainsi que pour l’entraînement épicardique ventriculaire gauche dans le cadre d’une stimulation triple chambre.

Anatomie

Le sinus coronaire proprement dit ne mesure que 30 à 50 mm de long et son diamètre varie de de 8 à 10 mm. Il débute au niveau de la veine de Marshall ou de son reliquat  , dérivé de la veine cave supérieure gauche . A cet endroit se trouve la valvule de Vieussens. Son abouchement également pourvu d’une valve, la valve de Thébésius, se fait dans l’oreillette droite à la partie inférieure du septum atrial dans le triangle de Koch.  Le toit du sinus coronaire représente le côté inférieur de ce triangle. Le côté antérieur suit la valve septale de la tricuspide et le postérieur  le  tendon  de Todaro. Ce dernier réunit le point le plus haut de la valve septale à hauteur du septum membraneux – au dessous duquel passe le tronc du faisceau de His – , à l’orifice de la veine cave inférieure. Dans le triangle de Koch se trouvent le nœud  AV compact et ses racines, une supérieure rapide et deux inférieures lentes (la droite se projetant entre l’orifice et la valve septale,  la gauche inconstante dans le toit du sinus proximal).

La paroi du sinus coronaire depuis la veine de Marshall jusqu’à son orifice,  est doublée d’une coiffe d’épaisseur variable (0,3 à 2,6 mm) composée de fibres musculaires incluses dans une sorte de gaine graisseuse. Ces fibres sont plus ou moins importantes de une à deux jusqu’à un continuum oblique depuis une zone située à environ 1cm de l’ostium vers l’oreillette gauche en haut et le ventricule gauche en bas. Elles expliquent   que l’on peut voir sur des angiographies le sinus coronaire se contracter.

Quand on opacifie en rétrograde le sinus coronaire, on peut visualiser la   veine de Marshall, la grande veine coronaire et ses veines affluentes latérales et l’interventriculaire antérieure. Les veines afférentes directes du sinus coronaire sont droites et gauches  proches du septum inter-ventriculaire postérieur.

Schémas du sinus coronaire et des veines de drainage du cœur : en haut, le sinus coronaire est en rouge et les veines afférentes en bleu ; en bas, rapports avec les artères coronaires.  Le départ de la veine inter-ventriculaire antérieure et la grande veine coronaire côtoient  les valves aortique et mitrale et le tronc commun coronaire gauche.
 Injection rétrograde du sinus coronaire et antérograde du tronc commun de la coronaire gauche 

a : aspect macroscopique du ligament de Marshall à la face postérieure de l’OG  CS sinus coronaire, LAA auricule gauche,
LOM ligament de marshall, PV veine pulmonaire supérieure gauche
e à f: sections du ligament

A SUIVRE …