Comment interpréter le trouble conductif et les QRS larges ?