Arythmie irrégulière et rapide avec des QRS larges d’allure ventriculaire à type de retard gauche

Le rythme est franchement irregulier , le vecteur initial de QRS est rapide et sa morphologie n’est pas celle d’un bloc de branche.

Il s’agit d’une fibrillation auriculaire avec réponse ventriculaire rapide par une voie accessoire .

Tous les QRS sont préexcités mais il n’y a qu’une morphologie en faveur d’une voie accessoire isolée à période réfractaire antérograde courte et dangereuse (RR le plus court entre 2 QRS 200 ms).

Le CEE reste la meilleure solution pour la réduction. Il y a une indication d’ablation formelle de la voie accessoire qui parait de topographie para-septale antérieure droite .

En rythme sinusal la curiosité est qu’il n’y a pas de préexcitation nette comme habituellement dans les préexcitations droites. Ceci est lié à une conduction nodale rapide avec PR court persistant sur l’ECG post ablation.

La voie accessoire a été ablatée par cryothérapie compte tenu de sa proximité avec les voies nodo-hisiennes , le potentiel hisien pouvant être enregistré dans une zone très proche de celle d’ablation :

imposition de 2 extrasystoles dans l’oreillette droite avec atteinte sur la 2ème de la période réfractaire du faisceau accessoire et QRS fin précédé de potentiel hisien

Noter le BAV transitoire sur la 2ème application de froid dite de « consolidation » et sa regression immédiate avec le réchauffement :